VENDÔME (41) - Conférence débat : Pourquoi faut-il s'opposer à toute modification de la loi de 1905

Vendredi 15 mars à 19h, porte Saint Georges à Vendôme (Loir-et-Cher) : Conférence débat du comité Vendômois de la laïcité. Pourquoi faut-il s'opposer à toute modification de la loi de 1905, par Jean Pierre Sakoun, président du Comité Laïcité République. Entrée libre.

« On aurait pu croire que la loi du 9 décembre 1905 avait réglé une bonne fois pour toutes la séparation des Églises et de l'État ; on aurait pu croire que le principe de laïcité tel que codifié par la Constitution (article 1)1, par la loi de séparation et par la jurisprudence qui fait l'objet d'un large consensus national y compris de la part de l'Église catholique ne serait pas saboté de l'intérieur par un gouvernement et un président qui considèrent que la loi de 1905 « est un faux totem » : ainsi pour « construire un islam qui ait toute sa place en France, qui soit délié de toute influences étrangères et qui soit moteur pour faire reculer les idées radicales, en particulier chez les jeunes » selon les termes du ministre de l'Intérieur, on s'apprête à ouvrir une boîte de Pandore; prétendant traiter le radicalisme islamique, le gouvernement s'apprête à modifier pour la première fois, au travers du statut des associations cultuelles, la substance de la loi de 1905 et donc à « se mêler de religion en complète contradiction avec le principe de séparation ». Selon l'ancien secrétaire général du Conseil constitutionnel, Jean-Éric Schoettl c'est « se doter d'un marteau-pilon qui n'écrase aucune mouche ».

C'est pourquoi le CVDL, conscient de la gravité d'enjeux qui se jouent en grande partie en catimini, sans que le gouvernement demande leur avis ni aux députés ni aux sénateurs, et encore moins aux citoyens de base que nous sommes, a fait appel, cette année au Président du Comité Laïcité République, Jean-Pierre SAKOUN. Militant laïque très actif, publiant très régulièrement des éditoriaux et des articles de fond dans la Lettre du CLR et sur le site de l'association, il est très présent sur les réseaux sociaux et y commente l'actualité d'un point de vue laïque et républicain. Il est sans doute le mieux placé pour expliquer ce qui se trame en haut lieu contre la loi de 1905 pour l'adapter à une religion nouvellement installée en France au lieu que le gouvernement exige d'elle qu'elle fasse les efforts d'adaptation qu'ont faits les autres religions. Comme l'écrit l'ancien secrétaire général du Conseil constitutionnel , « la loi de 1905 est une matière symboliquement inflammable. Elle a garanti la cohabitation paisible de la croyance et de l'incroyance, et autorisé agnostiques et fidèles de diverses religions à « faire société » dans une respectueuse retenue mutuelle ». C'est pourquoi la remise en cause de ses principes essentiels (la séparation) et de son économie générale (le projet de refonder le régime et la police des cultes qui représentent un bon tiers de la loi de 1905) prévue par l'actuel gouvernement suscite de légitimes inquiétudes chez les citoyens respectueux de la laïcité, socle de la paix civile. »

Thème : 

Toute l'actualité de : 

A lire aussi...

Dans l'agenda

Pour figurer dans l'agenda

Message aux associations et organisateurs de manifestations en Eure-et-Loir et dans les départements limitrophes (41, 45, 91, 78, 27, 61 et 72) : Pour figurer dans notre agenda gratuitement, il suffit de nous adresser par mail à agenda@intensite.net le calendrier des manifestations ouvertes au public, flyers ou textes. Vos rendez-vous seront publiés au plus vite. Vous pouvez aussi utiliser le formulaire : ICI.

Pour diffuser sur notre antenne dans le Forum des Associations, voir  ICI, en pdf.