SAINT-CYR-LA-ROSIÈRE (61) - Exposition : Sculptures, l’art et la matière

Jusqu'au 23 décembre, tous les jours de 10h30 à 18h30 à l'Écomusée du Perche, prieuré de Sainte-Gauburge à Saint-Cyr-la-Rosière (Orne) : exposition. Sculptures, l’art et la matière.

Trois artistes, Guy Vattier, Martial Moulin et Kossi Koussogba, aux styles bien affirmés, ainsi que l’association Jehan, Fondeur de Beauce et d’ailleurs dévoilent à travers leurs œuvres les différentes étapes de réalisation d’une sculpture. En partant de la matière brute, que ce soit de la pierre, du bois ou du métal, ils nous expliquent au gré de l’exposition les différentes techniques de création ou de reproduction d’une œuvre, tout en nous faisant partager l’expression de leur sensibilité et de leur créativité.

Guy Vattier. Né en 1945 à Chartres, il a grandi avec la cathédrale dans son champ de vision. Après une formation technologique industrielle à Chartres puis à Rennes, il commence sa vie professionnelle en tant que professeur en Sciences et Techniques Industrielles. Il enseigne les méthodes de fabrication et poursuit parallèlement une formation d’ingénieur au CNAM d’Orléans. Lorsqu’il prend la direction des ateliers du Lycée Jehan de Beauce à Chartres, il découvre la fonderie industrielle et l’ouvre à la fonderie d’Art. En 1969, il entreprend la restauration d’une maison des XVe -XVIe siècles, dans le Perche, près du prieuré de Sainte-Gauburge. Pour mener à bien cette restauration, il s’initie à la taille de pierre et rencontre alors Kossi Koussogba, dont l’atelier se trouvait à Mâle. Au cours de voyages en Italie, en Sicile, en Grèce, avec son épouse, il découvre la sculpture Antique et s’essaie à cet art. Parallèlement, fasciné par les chevaux, il se remet au dessin. Profondément admiratif des sculpteurs grecs (Praxitèle et son Hermès d’Olympie), italiens (Cellini, Donatello) et français (Rodin et Camille Claudel), il est subjugué par la force, l’harmonie, l’élégance et la beauté du corps humain dans l’œuvre de Michel-Ange. La pierre n’est pas son seul matériau de prédilection. Pour réaliser certains modelages, Guy Vattier est amené à façonner des armatures en fil de fer, ce qui le conduit à créer des sculptures en fil d’inox. Véritables dessins dans l’espace, ces sculptures sont des épures. Travailler le marbre reste une passion, traduire l’expression d’un visage, d’un regard, l’harmonie des courbes d’un corps humain, le mouvement… Mais le bronze et l’étain ont également toute leur place, et cette fois-ci, c’est l’art du fondeur qui s’exprime.

Martial Moulin. Originaire de Chartres où il voit le jour en 1944, c’est dans cette même ville que Martial Moulin, orfèvre-sculpteur, a installé son atelier. Il s’y consacre à la création de médailles et à la sculpture. C’est également le lieu où il reçoit et forme ses élèves. En 1967, il intègre l’école Boulle où il se forme à la gravure, et suit un stage à la Monnaie de Paris. Il complète son cursus par une formation d’orfèvrerie et de fonte à la cire perdue, rue du Louvre (Haute École de Joaillerie), qu’il parfait lors un séjour auprès du sculpteur Fernand Brassac à Villefranche-de-Rouergue. Ses études achevées, il intègre une société d’orfèvrerie à Senonches (28), en tant que responsable de création. Il y exercera durant 35 ans. A la fermeture de cette dernière, il revient à Chartres pour s’y installer définitivement. Dans son atelier, il sculpte marbre, terre, étain, grès, bois ou albâtre, travaille le bronze et la laque. De ses mains naissent des réalisations extrêmement variées : du figuré à l’abstrait, en passant pour des médailles, des plaques commémoratives, etc. Infatigable, Martial Moulin participe régulièrement à des expositions et des galeries dans toute la France et propose des cours de modelage et de taille de bois et de pierre dans son atelier.

Kossi Koussogba. Né à Atakpamé au Togo en 1946, Kossi Koussogba étudie à Lomé et suit une formation de mécanicien spécialisé dans les moteurs diesels. Déjà, il se passionne pour les formes et leur évolution dans l’espace et crée des objets inanimés. Il arrive en France en 1975 pour entrer à l’école des Beaux Arts de Paris et y obtient son diplôme. Il entreprend ensuite une formation à la taille de pierre, à Blois. Après deux années passées dans une entreprise spécialisée dans la restauration de demeures anciennes près de Nogent-le-Rotrou, il crée son propre atelier à Mâle (61) en 1982. Il y exercera pendant près de 20 ans et réalisera d’importantes pièces, aussi bien pour la France que pour l’étranger : cheminées, escaliers, balustrades, encadrements d’huisseries et de fenêtres, de différents styles. Désormais Percheron d’adoption, il établit sa résidence aux Étilleux (28) et y installe son atelier de création.

Jehan, Fondeur de Beauce et d’Ailleurs. Jehan, Fondeur de Beauce et d’Ailleurs est une association régie par la loi de 1901. Créée en 2002, elle a pour objet de participer au rayonnement des métiers de la fonderie. Pour cela, elle fait découvrir à un large public les techniques de la fonderie sous forme de démonstrations à l’occasion de manifestations. Ce rayonnement passe aussi par les échanges de savoirs et de savoir-faire entre fondeurs, et en contribuant à la recherche et au développement de produits industriels liés à la fonderie. Elle comprend également tout un volet relatif à la formation professionnelle, en détectant et valorisant les compétences professionnelles et en contribuant au retour en formation de jeunes en situation de décrochage ou de personnes en recherche d’emploi qui souhaitent changer d’activité. Enfin, Jehan Fondeur de Beauce et d’Ailleurs promeut les talents de créateurs.

Visite commentée à partir de 15h00 en présence des artistes les 13, 14 et 15 août. Tarif : 7 €. gratuit jusqu'à 18 ans.

Renseignement au 02 33 73 48 06.

www.ecomuseeduperche.fr

Thème : 

Toute l'actualité de : 

Dans l'agenda

Pour figurer dans l'agenda

Message aux associations et organisateurs de manifestations en Eure-et-Loir et dans les départements limitrophes (41, 45, 91, 78, 27, 61 et 72) : Pour figurer dans notre agenda gratuitement, il suffit de nous adresser par mail à agenda@intensite.net le calendrier des manifestations ouvertes au public, flyers ou textes. Vos rendez-vous seront publiés au plus vite. Vous pouvez aussi utiliser le formulaire : ICI.

Pour diffuser vos annonces de manifestations sur l'antenne de Radio Intensité dans le Forum des Associations, voir  ICI, en pdf.