SAINT-CYR-LA-ROSIÈRE (61) - Exposition : Quand le ciel se penche sur la terre

Jusqu'au 23 décembre de 10h30 à 12h30 et de 14h00 à 18h00 à l'Écomusée du Perche, prieuré de Sainte-Gauburge à Saint-Cyr-la-Rosière (Orne) : exposition. Quand le ciel se penche sur la terre. Sainte-Gauburge, de l’église au domaine agricole.

Fondé en 1006, le prieuré de Sainte-Gauburge a fêté son millénaire en 2006. Cet anniversaire a été l’occasion de se pencher de nouveau sur son histoire et de l’aborder sous l’angle de son domaine agricole.

Fruit de nombreuses recherches aux Archives départementales de l’Orne et dans un fonds privé, cette exposition aborde l’organisation spirituelle mais aussi temporelle de cet ensemble d’exception, le resituant dans son contexte géographique, économique et social, de sa fondation jusqu’à la fin du XXe siècle.

Aujourd’hui partie intégrante de l’Écomusée du Perche (depuis 1992), le prieuré de Sainte-Gauburge s’ouvre à tous, révélant son architecture et son programme ornemental majoritairement dédié à la faune et la flore, se faisant l’écho d’une nature vécue tout autant que fabuleuse. Le décor ornemental du prieuré posait, en son temps, un programme de gestion des espaces. La faune et la flore du XIII e siècle, le Jardin d’Eden, peinture murale du XVIe siècle, le Chêne Sacré renversé ou la scène du Péché Originel de la même période disaient une domestication du sauvage, un projet de civilisation.

La présente exposition tente d’approcher le site de Sainte-Gauburge et l’espace rural comme un ensemble complexe jouant entre stabilité et mutations. Le regard de notre société sur les paysages tend à considérer les espaces comme des objets fixes, un Eden, à protéger sans cesse de la modernité laquelle se pratique dans des espaces dédiés, ceux des villes.

La campagne devient une peinture, vidée de ses acteurs, un bien culturel à consommer, à admirer. La projection de fixisme sur le monde rural connaît des intentionnalités sans cesse renouvelées. L’extension des villes, leurs modes de vie appelle à la recherche de zones d’apaisement consommées dans le cadre d’une société de loisirs. Constat élémentaire qui impose à des structures telles que l’écomusée du Perche de proposer une réflexion sur la découverte de ces espaces partagés recouvrant une réalité économique et humaine complexe.

Cette exposition s’inscrit dans le nouveau projet scientifique et culturel de l’écomusée, lequel, par les aménagements et restaurations qui en découleront, s’inscrit dans la continuité des mutations économiques et architecturales du lieu qui ont laissé une empreinte forte, celle d’un patrimoine en mouvement.

Créé en 1972, le musée connu aujourd’hui sous le nom d’écomusée du Perche est le résultat d’un changement fondamental du monde rural et des inquiétudes que la révolution technique et humaine des années 1960-70 a fait naître. Il est aussi à la croisée d’un mouvement de retour vers les campagnes, porté par la jeunesse des villes, et d’un formidable élan de création de musées ruraux mené en France par des hommes tels que Georges-Henri Rivière, créateur du Musée National des Arts et Traditions Populaires.

Conçu à son origine comme un conservatoire de modes de vie révolus, il devient avec le projet en cours de réalisation, un lieu d’échanges tourné vers l’avenir.

https://www.ecomuseeduperche.fr/

Thème : 

Toute l'actualité de : 

A lire aussi...

Dans l'agenda

Pour figurer dans l'agenda

Message aux associations et organisateurs de manifestations en Eure-et-Loir et dans les départements limitrophes (41, 45, 91, 78, 27, 61 et 72) : Pour figurer dans notre agenda gratuitement, il suffit de nous adresser par mail à agenda@intensite.net le calendrier des manifestations ouvertes au public, flyers ou textes. Vos rendez-vous seront publiés au plus vite. Vous pouvez aussi utiliser le formulaire : ICI.

Pour diffuser sur notre antenne dans le Forum des Associations, voir  ICI, en pdf.