MAINTENON - Festival Ciné Patrimoine : Films patrimoine

Mardi 21, mercredi 22, jeudi 23 et vendredi 24 juin au château de Maintenon : Festival Ciné Patrimoine. Films patrimoine.

Mardi 21 juin

  • 9h30 : Kérity, la maison des contes (Orangerie). Natanaël a bientôt 7 ans, mais il ne sait toujours pas lire... Lorsque sa tante lui lègue sa bibliothèque, Natanaël est très déçu ! Pourtant, chacun de ces contes va livrer un merveilleux secret : les petits héros sortent des livres...
  • 9h30 : Brendan et le secret de Kells (Plein-air, Allée Racine). C’est en Irlande au IXe siècle, dans l’abbaye fortifiée de Kells, que vit Brendan, un jeune moine de douze ans. Sa rencontre avec Frère Aidan célèbre maître enlumineur et « gardien » d’un Livre d’enluminures fabuleux mais inachevé, va l’entraîner dans de fantastiques aventures.
  • 14h00 : Le tableau (Orangerie). Dans un tableau vivent trois sortes de personnages : les Toupins qui sont entièrement peints, les Pafinis auxquels il manque quelques couleurs et les Reufs qui ne sont que des esquisses. S’estimant supérieurs, les Toupins prennent le pouvoir, chassent les Pafinis du château et asservissent les Reufs
  • 14h00 : Honeyland (Plein-air, Allée Racine). Hatidze est une des dernières personnes à récolter le miel de manière traditionnelle, dans les montagnes désertiques de Macédoine. Sans aucune protection et avec passion, elle communie avec les abeilles.
  • 16h30 : Premiers crus (Orangerie). Fils de viticulteur, Charlie Maréchal a quitté la Bourgogne pour devenir un œnologue parisien réputé, auteur d’un guide à succès dont les notes font chaque année trembler tous les vignobles. Mais en Côte-d’Or, son père a perdu le goût du vin et ses errements précipitent l’exploitation viticole familiale vers la faillite. D’abord réticent, Charlie revient en Bourgogne. Il doit rechausser ses bottes et remonter ses manches, devenir viticulteur et se confronter à un métier qu’il ne connait pas, sous le regard dubitatif de son père. Entre une météo capricieuse et un cépage délicat, Charlie va devoir prouver à son père qu’il est digne de ce terroir transmis de génération en génération dans leur famille. Il est facile de noter un vin, mais comment fait-on un grand vin ?
  • 16h30 : Derrière la guitare (Plein-air, Allée Racine). Sylvain Coppin se définit lui-même comme une nounou d’artistes. Par exemple il accompagne depuis 15 ans Jean-Louis Aubert et Mathieu Chedid. Ainsi sur scène avec eux ou dans son atelier à Chartres, Sylvain est toujours là, caché derrière la guitare.
  • 20h30 : La fine fleur (Orangerie). Eve Vernet a été la plus grande créatrice de roses. Aujourd’hui, elle est au bord de la faillite, sur le point d’être rachetée par un concurrent puissant. Véra, sa fidèle secrétaire, croit trouver une solution en engageant trois employés en insertion sans aucune compétence horticole... Alors que quasiment tout les sépare, ils se lancent ensemble dans une aventure des plus singulières pour sauver la petite exploitation.
  • 20h30 : Les délices de Tokyo (Plein-air, Allée Racine). Les dorayakis sont des pâtisseries traditionnelles japonaises qui se composent de deux pancakes fourrés de pâte de haricots rouges confits, « AN ». Tokue, une femme de 70 ans, va tenter de convaincre Sentaro, le vendeur de dorayakis, de l’embaucher. Tokue a le secret d’une pâte exquise et la petite échoppe devient un endroit incontournable...

Mercredi 22 juin

  • 9h30 : Azur et Asmar (Orangerie). Azur, blond aux yeux bleus, fils du châtelain, et Asmar, brun aux yeux noirs, fils de la nourrice. Elevés comme deux frères, les enfants sont séparés brutalement. Mais Azur, marqué par la légende de la Fée des Djins que lui racontait sa nourrice, n’aura de cesse de la retrouver, au-delà des mers.
  • 9h30 : Le chien du Tibet (Plein-air, Allée Racine). Après la mort de sa mère, Tenzin est obligé de quitter la ville pour aller vivre avec son père. Ce changement de vie est difficile pour cet enfant de dix ans : il doit s’habituer à la vie de nomade, se familiariser avec ce père qui est un inconnu, allant même jusqu’à garder un troupeau de moutons, bétail des plus indiscipliné…
  • 10h30 : Icare (Cinémobile). Sur l’île de Crète, chaque recoin est un terrain de jeu pour Icare, le fils du grand inventeur Dédale. Lors d’une exploration près du palais de Cnossos, le petit garçon fait une étrange découverte : un enfant à tête de taureau y est enfermé sur l’ordre du roi Minos. En secret de son père, Icare va pourtant se lier d’amitié avec le jeune minotaure nommé Astérion. Mais le destin bascule quand ce dernier est emmené dans un labyrinthe. Icare pourra-t-il sauver son ami et changer le cours d’une histoire écrite par les dieux ?
  • 14h00 : Hugo Cabret (Orangerie). Dans le Paris des années 30, le jeune Hugo, orphelin, vit dans une gare. Son passé est un mystère et son destin une énigme. De son père, il ne lui reste qu’un étrange automate dont il cherche la clé qui pourrait le faire fonctionner. En rencontrant Isabelle, il a peut-être trouvé la clé, mais ce n’est que le début de l’aventure…
  • 14h00 : Parvana (Plein-air, Allée Racine). En Afghanistan, sous le régime taliban, Parvana, grandit à Kaboul ravagée par la guerre. Elle aime les histoires que lui raconte son père, lecteur et écrivain public. Mais un jour, il est arrêté et la vie de Parvana bascule à jamais.
  • 14h00 : Belfast (Cinémobile). Été 1969 : Buddy, 9 ans, sait parfaitement qui il est et à quel monde il appartient, celui de la classe ouvrière des quartiers nord de Belfast où il vit heureux, choyé et en sécurité. Mais vers la fin des années 60, alors que le premier homme pose le pied sur la Lune et que la chaleur du mois d’août se fait encore sentir, les rêves d’enfant de Buddy virent au cauchemar. La grogne sociale latente se transforme soudain en violence dans les rues du quartier. Buddy découvre le chaos et l’hystérie, un nouveau paysage urbain fait de barrières et de contrôles, et peuplé de bons et de méchants.
  • 16h30 : Hellaro (Orangerie). Pendant l’État d’urgence en Inde, décrété par Indira Gandhi (1975-1977), un groupe de femmes opprimées d’un village de Kutch découvre un homme perdu dans le désert et leurs vies s’en trouvent changées à jamais. L’histoire s’appuie sur la danse garba, danse traditionnelle rurale du Gujarat, souvent dansée en cercle, lors de fêtes religieuses. Musique entraînante, festive et danse collective, la danse garba est au cœur du film.
  • 16h30 : Lamb (Plein-air, Allée Racine). Ephraïm, un garçon de neuf ans, vit avec sa brebis Chuni dans les terres volcaniques d’Éthiopie. Lorsque sa mère meurt lors d’une famine, son père l‘envoie, accompagné de sa brebis, chez des parents éloignés dans une région plus verte du pays, loin de leur terre natale dévastée par la sécheresse. Dans ce nouvel environnement, Ephraïm a le mal du pays. Son oncle lui ordonne d’abattre sa brebis pour une fête à venir. Il élabore alors un stratagème pour sauver Chuni et retourner chez lui.
  • 20h30 : La part des anges (Orangerie). A Glasgow, Robbie, tout jeune père de famille, est constamment rattrapé par son passé de délinquant. Il croise la route de Rhino, Albert et la jeune Mo lorsque, comme eux, il échappe de justesse à la prison mais écope d’une peine de travaux d’intérêts généraux. Henri, l’éducateur qu’on leur a assigné, devient alors leur nouveau mentor en les initiant secrètement… à l’art du whisky ! De distilleries en séances de dégustation huppées, Robbie se découvre un réel talent de dégustateur, bientôt capable d’identifier les cuvées les plus exceptionnelles, les plus chères. Avec ses trois compères, Robbie va-t-il se contenter de transformer ce don en arnaque - une étape de plus dans sa vie de petits délits et de violence ? Ou en avenir nouveau, plein de promesses ? Seuls les anges le savent…
  • 20h30 : Te Ata (Plein-air, Allée Racine). Te Ata est inspiré de la vie de Mary Thompson Fisher, une femme qui a franchi les barrières culturelles pour devenir l’une des plus grandes actrices indiennes de tous les temps. Te Ata est incarnée par Q’orianka Kilcher, connue pour son rôle de Pocahontas dans Le Nouveau Monde de Terrence Malick, et dans Hostiles avec Christian Bale.

Jeudi 23 juin

  • 9h30 : Minuscule, la vallée des fourmis perdues (Orangerie). Un pique-nique laissé à l’abandon après un orage va être le point de départ d’une guerre entre deux bandes rivales de fourmis. C’est dans cette tourmente qu’une coccinelle va se lier d’amitié avec une fourmi noire et l’aider à sauver sa fourmilière des terribles fourmis rouges !
  • 9h30 : Le renard et l’enfant (Plein-air, Allée Racine). Au détour d’un chemin, une petite fille aperçoit un renard. Fascinée au point d’oublier toute peur, elle ose s’approcher. C’est le début de la plus fabuleuse des amitiés. Grâce au renard, la petite fille va découvrir une nature secrète et sauvage. Commence alors une aventure qui changera sa vie.
  • 14h00 : La Tortue rouge (Orangerie). À travers l’histoire d’un naufragé sur une île déserte tropicale peuplée de tortues, de crabes et d’oiseaux, La Tortue rouge raconte les grandes étapes de la vie d’un être humain.
  • 14h00 : Amazonia (Plein-air, Allée Racine). À la suite d’un accident d’avion, un jeune singe capucin né en captivité se retrouve brutalement seul et désemparé au cœur de la forêt amazonienne. Il va devoir apprendre à se protéger de la férocité implacable d’une nature toute puissante.
  • 16h30 : Il était une forêt (Orangerie). Pour la première fois, une forêt tropicale va naître sous nos yeux. De la première pousse à l’épanouissement des arbres géants, de la canopée en passant par le développement des liens cachés entre plantes et animaux, ce ne sont pas moins de sept siècles qui vont s’écouler sous nos yeux. Depuis des années, Luc Jacquet filme la nature, pour émouvoir et émerveiller les spectateurs à travers des histoires uniques et passionnantes. Sa rencontre avec le botaniste Francis Hallé a donné naissance à ce film patrimonial sur les ultimes grandes forêts primaires des tropiques, au confluent de la transmission, de la poésie et de la magie visuelle. «Il était une forêt» offre une plongée exceptionnelle dans ce monde sauvage resté dans son état originel, en parfait équilibre, où chaque organisme - du plus petit au plus grand – connecté à tous les autres, joue un rôle essentiel.
  • 16h30 : La couleur de la victoire (Plein-air, Allée Racine). Dans les années 30, Jesse Owens, jeune afro-américain issu du milieu populaire, se prépare à concourir aux Jeux d’été de 1936 à Berlin. Cependant, alors qu’Owens lutte dans sa vie personnelle contre le racisme ambiant, les États-Unis ne sont pas encore certains de participer à ces Jeux, organisés en Allemagne nazie. Le débat est vif entre le président du Comité Olympique Jeremiah Mahoney et le grand industriel Avery Brundage. Pourtant, la détermination de Jesse à se lancer dans la compétition est intacte…
  • 20h30 : Antoinette dans les Cévennes (Orangerie). Des mois qu’Antoinette attend l’été et la promesse d’une semaine en amoureux avec son amant, Vladimir. Alors quand celui-ci annule leurs vacances pour partir marcher dans les Cévennes avec sa femme et sa fille, Antoinette ne réfléchit pas longtemps : elle part sur ses traces ! Mais à son arrivée, point de Vladimir - seulement Patrick, un âne récalcitrant qui va l’accompagner dans son singulier périple…
  • 20h30 : Edith, en chemin vers son rêve (Plein-air, Allée Racine). A 83 ans, Edith Moore est une femme pleine de regrets. Suite au décès de son époux, sa fille souhaite la placer dans une maison de retraite mais Edith a une bien meilleure idée. Toute sa vie, elle a rêvé en secret de partir à l’aventure mais n’a jamais osé. Aujourd’hui, il est temps pour elle de suivre son rêve : l’ascension du Mont Suilven en Écosse. Edith décide de faire le voyage seule mais, au pied de la montagne, elle réalise que la montée sera redoutable. Elle s’adjoint les services de Jonny, un homme du coin, pour l’aider à se préparer, suscitant une amitié inattendue dans cette aventure qui changera sa vie.

Vendredi 24 juin

  • 9h30 : Dilili à Paris (Orangerie). Dilili mène une enquête sur des enlèvements mystérieux de fillettes. Elle rencontre des hommes et des femmes extraordinaires, qui lui donnent des indices. Elle découvre sous terre des méchants très particuliers, les Mâles-Maîtres.
  • 14h00 : Sauver Notre-Dame (Orangerie). En avril 2019, au lendemain de l’incendie qui a ravagé Notre-Dame de Paris, cet emblème du patrimoine mondial menace de s’effondrer. Commence alors une véritable course contre la montre pour une centaine d’hommes et de femmes qui vont se battre pendant un an pour sauver la cathédrale célébrée par Victor Hugo.
  • 16h30 : Notre-Dame brûle (Cinémobile ; tarif Cinémobile). Le long métrage de Jean-Jacques Annaud, reconstitue heure par heure l’invraisemblable réalité des évènements du 15 avril 2019 lorsque la cathédrale subissait le plus important sinistre de son histoire. Et comment des femmes et des hommes vont mettre leurs vies en péril dans un sauvetage rocambolesque et héroïque.
  • 16h30 : Chambord (Orangerie). Le château de Chambord est le plus majestueux des châteaux de la Loire. Construit par François 1er en 1519, il est au cœur d’un domaine de 5 000 hectares, une forêt habitée d’espèces animales, un territoire de la superficie de Paris intra-muros. Depuis cinq siècles, cette forêt est préservée comme au premier jour et la vie y foisonne. Au fil des saisons, partons à la découverte du quotidien des animaux du domaine et du château.
  • 18h30 : La vie de château (Cinémobile ; Tarif Cinémobile). Récemment orpheline, Violette, 8 ans, part vivre avec son oncle Régis, agent d’entretien au château de Versailles. Timide, Violette le déteste : elle trouve qu’il pue, elle décide alors qu’elle ne lui dira pas un mot. Dans les coulisses du Roi Soleil, la petite fille têtue et le grand ours vont se dompter et traverser ensemble leur deuil.
  • 20h30 : Le sens de la fête (Orangerie). Max est traiteur depuis trente ans. Des fêtes il en a organisé des centaines, il est même un peu au bout du parcours. Aujourd’hui c’est un sublime mariage dans un château du XVIIe siècle, un de plus, celui de Pierre et Héléna. Comme d’habitude, Max a tout coordonné : il a recruté sa brigade de serveurs, de cuisiniers, de plongeurs, il a conseillé un photographe, réservé l’orchestre, arrangé la décoration florale, bref tous les ingrédients sont réunis pour que cette fête soit réussie... Mais la loi des séries va venir bouleverser un planning sur le fil où chaque moment de bonheur et d’émotion risque de se transformer en désastre ou en chaos. Des préparatifs jusqu’à l’aube, nous allons vivre les coulisses de cette soirée à travers le regard de ceux qui travaillent et qui devront compter sur leur unique qualité commune : Le sens de la fête.
  • 20h30 : Cœurs vaillants (Cinémobile ; tarif Cinémobile). Cœurs vaillants retrace l’odyssée de 6 enfants juifs cachés pendant la guerre, partis trouver refuge là où personne ne pense à aller les chercher... dans le château et le parc du domaine de Chambord, au milieu des œuvres d’art cachées du Louvre. A cœur vaillant rien d’impossible...

TARIFS FESTIVAL : 1,50€ pour l’ensemble des projections par jour, en plus du tarif d’entrée en vigueur. (Sauf séance du Cinémobile du 24 juin au tarif habituel).

JARDINS : 3€ adulte / gratuit -7 ans.

CHÂTEAU ET JARDINS : 8,50€ : adulte ; 4€ : 7-18 ans ; 4,50€ : 18-25 ans et étudiant ; 6,50€ : tarif réduit ; gratuit -7 ans et pour les visiteurs en situation de handicap sur présentation d’un justificatif

Réservation conseillée, nombre de places limité : 02 36 25 68 24 / 02 36 25 68 20.

Du 10 au 25 juin au château de Maintenon : Festival Ciné Patrimoine. Dans ce lieu patrimonial unique, le cinéma se présente à vous sous toutes ses formes pour mettre en valeur le patrimoine dans sa diversité. Venez assister à des concerts et ciné-concerts, participer à des ateliers ludiques, rencontrer des artistes, profiter des spectacles, découvrir une exposition et, bien sûr, venez assister aux nombreuses projections de films en intérieur comme en plein-air.

Thème : 

Toute l'actualité de : 

A lire aussi...

Dans l'agenda

MAINTENON - Visite du château Mardi 28 juin 2022 - 10:30
MAINTENON - Spectacle de danse : 2,3, 4 Dansez Mardi 28 juin 2022 - 20:30
MAINTENON - Visite du château Mercredi 29 juin 2022 - 10:30
RÉGION - Marché du jeudi Jeudi 30 juin 2022 - 08:00
MAINTENON - Visite du château Jeudi 30 juin 2022 - 10:30
MAINTENON - Visite du château Vendredi 1 juillet 2022 - 10:30
MAINTENON - Exposition peinture sur verre Samedi 2 juillet 2022 - 10:00
MAINTENON - Visite du château Samedi 2 juillet 2022 - 10:30
MAINTENON - Critérium cycliste Samedi 2 juillet 2022 - 16:30
MAINTENON - Exposition peinture sur verre Dimanche 3 juillet 2022 - 10:00

Pour figurer dans l'agenda

Message aux associations et organisateurs de manifestations en Eure-et-Loir et dans les départements limitrophes (41, 45, 91, 78, 27, 61 et 72) : Pour figurer dans notre agenda gratuitement, il suffit de nous adresser par mail à agenda@intensite.net le calendrier des manifestations ouvertes au public, flyers ou textes. Vos rendez-vous seront publiés au plus vite. Vous pouvez aussi utiliser le formulaire : ICI.

Pour diffuser sur notre antenne dans le Forum des Associations, voir  ICI, en pdf.