CHÂTEAUDUN - Exposition : Roland Sig

Du 24 mars au 27 mai au musée des Beaux-Arts et d'Histoire Naturelle de Châteaudun : hommage à Roland Sig (1927-1985).

Le musée des Beaux-arts et d’Histoire naturelle de Châteaudun a choisi de présenter une exposition sur Roland Sig dans une volonté de mettre en lumière le travail de cet artiste surréaliste et, avec l’accord de sa famille, de le faire sortir de l’anonymat.

Sa jeunesse

Roland Sig est né à Bougival (Yvelines) le 8 avril 1927 dans une famille très pauvre, touchée par la maladie (son père meurt de la tuberculose en 1933). Séparé de sa mère à cause de la contagion, il vécut avec son frère dans différentes familles d’accueil. En 1941, il intègre le cours complémentaire d’Asnières où, par l’intermédiaire d’un professeur de français, il découvre la littérature.

La vie sociale

Employé à 14 ans comme simple commis dans une grande compagnie d’assurance, il gravit avec acharnement et revanche sur son enfance pauvre, tous les échelons de la hiérarchie. A ce titre il est un exemple parfait de ce qu’à son époque on appelait «la méritocratie». Il termina dans cette conquête de l’échelle sociale comme directeur régional pour une autre compagnie, à Montpellier, jusqu’en juin 1959.

La vie amoureuse et familiale

Roland Sig s’est marié une première fois en août 1952. Mariage de quelques mois seulement. Il rencontre ensuite Madeleine à Montpellier. Ce sera sa compagne fidèle, son amour fou et sa muse. «Mado» sera sa protection, son garde fou pour lui donner ce qu’il ne pouvait assumer seul par son travail et son autre vie... celle d’artiste. De leur union naîtra Maguelone, leur fille, son autre rayon de soleil. Dès lors, il fera une séparation stricte entre sa vie sociale et sa vie familiale.

Roland Sig était un anarchiste, un libertaire dans l’âme. Ses années de pensionnat «à la dure» qui ont marqué son adolescence ne sont pas étrangères à son anarchisme.

Véritable autodidacte et lecteur boulimique, Roland Sig s’intéresse très tôt au surréalisme. Ses premiers contacts avec le surréalisme viennent de ses lectures mais la véritable illumination fut l’Exposition Internationale du Surréalisme de 1947 à la galerie Maeght.

L’oeuvre de Roland Sig est unique, elle ne fut exposée qu’à deux reprises : la 1ère à Cognac en novembre 1984 (il décèdera en janvier 1985) puis plus tard dans une galerie parisienne. L’exposition de Cognac a été réalisée sous la pression de ses amis. Homme de rigueur et de pudeur, il ne souhaitait pas vraiment se montrer et... encore moins se vendre.

Musée des Beaux-Art et d'Histoire Naturelle de Châteaudun est ouvert les lundis, mercredis, jeudis et vendredi de 9h à 12h et de 13h30 à 17h, les samedis, dimanche et jours fériés de 14h à 17h. Fermé le mardi.

Thème : 

Toute l'actualité de : 

Dans l'agenda

CHÂTEAUDUN - Exposition : Mosaïque-bois Vendredi 25 mai 2018 - 09:00
SAINT-DENIS-LES-PONTS - Salon Automobile Dunois Vendredi 25 mai 2018 - 10:00
CHÂTEAUDUN - Cinéma le Dunois : La Bohème de Puccini Vendredi 25 mai 2018 - 20:00
CHÂTEAUDUN - Loto de l'ALCV Vendredi 25 mai 2018 - 20:00
CHÂTEAUDUN - Saison culturelle : Horowitz Vendredi 25 mai 2018 - 20:30
CHÂTEAUDUN - Journée Portes Ouvertes du LEAP de Nermont Samedi 26 mai 2018 - 09:00
CHÂTEAUDUN - Visite de quartier Samedi 26 mai 2018 - 09:00
CHÂTEAUDUN - Foire aux livres du Secours Populaire Samedi 26 mai 2018 - 10:00
CHÂTEAUDUN - Tournoi de scrabble Samedi 26 mai 2018 - 10:00
SAINT-DENIS-LES-PONTS - Salon Automobile Dunois Samedi 26 mai 2018 - 10:00

Pour figurer dans l'agenda

Message aux associations et organisateurs de manifestations en Eure-et-Loir et dans les départements limitrophes (41, 45, 91, 78, 27, 61 et 72) : Pour figurer dans notre agenda gratuitement, il suffit de nous adresser par mail à agenda@intensite.net le calendrier des manifestations ouvertes au public, flyers ou textes. Vos rendez-vous seront publiés au plus vite. Vous pouvez aussi utiliser le formulaire : ICI.

Pour diffuser sur notre antenne dans le Forum des Associations, voir  ICI, en pdf.