CHARTRES - Exposition : 150 ans de sport en Eure-et-Loir

Jusqu'au 2 août, du lundi au vendredi de 9h00 à 17h30 (16h00 le vendredi) aux Archives Départementales d'Eure-et-Loir à Chartres (3 rue Philarète Chasles) : 150 ans de sport en Eure-et-Loir. Entrée libre et gratuite.

Fort de 1 215 clubs représentants 62 disciplines et plus de 100 000 licenciés, le département d’Eure-et-Loir bénéficie d’une vraie dynamique sportive.

Le sport, pratiqué (seul ou en équipe) ou simplement regardé, fait dorénavant partie de notre vie quotidienne, que ce soit sur le plan des activités elles-mêmes que sur celui des infrastructures qui nous entourent. À tel point qu’il est peut-être aisé d’imaginer qu’il en a toujours été ainsi. Mais est-ce vraiment le cas ? Quand apparaît le sport tel qu’on le connaît aujourd’hui et comment s’est-il développé pour prendre une telle place dans notre société ? À l’occasion des Jeux olympiques de Paris, venez découvrir comment, dans notre département, se formaient les sportifs d’hier et d’où sont issus petits et grands champions d’aujourd’hui...

L’exposition propose plus de soixante documents d’archives originaux et quatorze panneaux explicatifs. Elle est accompagnée d’un support d’aide à la visite qui explicite les documents exposés en vitrine et les remet dans leur contexte.

Présentée d’abord d’un point de vue chronologique, elle aborde l’émergence de la notion de sport durant l’Ancien Régime et la survivance au début du XIXe siècle des pratiques populaires et le développement des activités mondaines. À la fin de ce siècle, la IIIe République place l’école au centre du développement de l’activité physique. À partir de la Belle Époque et dans l’Entre-deux-guerres la pratique du sport se développe dans le cadre des sociétés de préparation militaire. Les années 1920 voient alors l’apparition de nouvelles pratiques sportives détachées progressivement du contexte martial dans lequel elles sont nées (gymnastique, cyclisme, football, basket ou encore natation). À partir des années 1930 les premiers aménagements sportifs d’envergure fleurissent, rendus nécessaires par une croissance de la pratique. Sous l’Occupation, le gouvernement de Vichy fait alors sienne la politique sportive du Front populaire, qu’elle impose cette fois de manière autoritaire, aussi bien dans l’enseignement que dans la construction d’infrastructures. Cependant, le manque de financement ne permet pas la concrétisation de tous les projets. Après-guerre, les difficultés de la reconstruction économique obligent à revoir cette politique à la baisse. Il faut attendre les années 1950 et les plans quinquennaux des années 1960-1970 pour que les projets d’installations sportives modernes abondent, dessinant petit à petit le paysage sportif eurélien que l’on connaît aujourd’hui.

La seconde partie de l’exposition aborde de manière thématique le développement, à l’échelle départementale, du sport de masse sous la Vème République. Elle revient dans un premier temps sur le financement du sport et des infrastructures, notamment celui emblématique des piscines, constructions modernes et coûteuses par excellence. Elle évoque ensuite la place des femmes dans les politiques et les pratiques sportives, pour terminer par les valeurs véhiculées par le sport dans un contexte où se mêle à la fois pratique amateur et professionnelle, sport santé et sport de compétition, médiatisation et argent.

Visite commentée un mercredi sur deux du 22 mai au 17 juillet, sur inscription obligatoire au 02 37 88 82 20.

www.archives28.fr

Toute l'actualité de : 

Thème : 

A lire aussi...

Dans l'agenda

Pour figurer dans l'agenda

Message aux associations et organisateurs de manifestations en Eure-et-Loir (28) et dans les départements limitrophes (Loir-et-Cher, Loiret, Essonne, Yvelines, Eure, Orne et Sarthe) : Pour figurer dans l'agenda gratuitement, il suffit d'adresser par mail à agenda@intensite.net, le calendrier des manifestations ouvertes au public, flyers et/ou textes. Vos rendez-vous seront publiés au plus vite. Vous pouvez aussi utiliser le formulaire : ICI.

Pour diffuser vos annonces de manifestations sur l'antenne de Radio Intensité dans le Forum des Associations, voir  ICI, en pdf.