VALD'YERRE - Trop chers panneaux électoraux pour les petits villages

Une somme et un coup de colère du maire de Vald'Yerre. Franck Marchand met en cause la charge financière pour sa commune afin d'organiser les élections européennes. L'élu pointe du doigt l'achat des panneaux électoraux, alors que trente-huit listes se présentent au suffrage universel direct à un tour, dimanche.

« C'est 5000 euros pour mon village » peste Franck Marchand, maire de Vald'Yerre (Eure-et-Loir). L'élu de cette commune nouvelle, composée de six villages historiques, a fait ses comptes en cette veille des élections européennes. « On a sept bureaux de votes, il nous fallait donc 266 panneaux pour permettre l'affichage de chaque liste qui se présente » détaille l'élu. Il poursuit son raisonnement. « La commune disposait d'une soixantaine de panneaux en tôle galvanisée, on a donc dû acheter pour ce scrutin environ deux cents panneaux de bois et tout le nécessaire pour les maintenir au sol pour ne pas qu'ils s'envolent en cas de mauvais temps ».

La facture est donc de 5000 euros pour ce bourg de 3600 habitants. « C'est presque 100 mètres de voirie ou le financement de cinq ou six maisons pour notre opération sur la taxe foncière offerte pour les nouveaux habitants » nuance le premier édile.

 

15 panneaux sur 38 sont « décorées » d'une affiche

Une dépense d'autant plus difficile à accepter que seuls quinze panneaux sur les trente-huit listes ont été décorés par les équipes des candidats. « C'est honteux qu'on oblige les communes à proposer une solution d'affichage mais qu'on oblige pas les candidats à coller leur affiche de campagne » s'emporte encore ce maire. « la préfecture est capable de reprendre certaines lignes de dépenses de notre budget à juste titre, mais là c'est l'état qui nous impose ce budget, alors que c'est de l'argent jeté à la poubelle » déplore l'élu

Dans les bureaux de votes demain, les électeurs ne trouveront d'ailleurs pas le bulletin de toutes les listes qui se présentent à ce suffrage universel direct à un tour. « Nous n'avons pas reçu le matériel de campagne pour sept listes » explique le maire. 


 

Toute l'actualité de : 

Thème : 

A lire aussi...

Dans l'agenda