EURE-ET-LOIR – Travail illégal : deux établissements temporairement fermés par la préfecture

Deux nouveaux établissements sont concernés par une fermeture administrative pour travail illégal cette semaine en Eure-et-Loir. La décision a été prise par la préfecture pour deux semaines à l'épicerie du Village à Brezolles pour une personne en action de travail sans déclaration préalable d’embauche. Autre établissement concerné, pour 6 semaines, la pizzeria Andiamo à Nogent-le-Rotrou, en cause l'emploi de deux salariés en situation irrégulière sans déclaration préalable à l’embauche ni autorisation de travail. Le préfet, Hervé Jonathan précise que la lutte contre le travail illégal va se poursuivre sur le territoire car cela « provoque un triple préjudice à l’ordre public social et économique : aux salariés dont les droits ne sont pas respectés, aux entreprises qui respectent la loi et sont victimes d’une concurrence déloyale, ainsi qu’à la collectivité qui est privée des cotisations sociales et impôts qui lui sont dus. »

Toute l'actualité de : 

A lire aussi...

Dans l'agenda