DREUX - Déjà une semaine que la grève dure dans les centres de La Poste

[MIS À JOUR - 24/04/2024 à 21:15] Forte mobilisation dans les centres La Poste de Dreux et Châteauneuf-en-Thymerais, depuis mercredi 17 avril. Les facteurs maintiennent leur mobilisation contre la réorganisation des effectifs à venir en juin. Pour rappel : 10 positions de travail vont être supprimées dans trois centres (à Dreux, Senonches et Châteauneuf), et des personnes en contrats précaires (CDD et intérimaires) pourraient se retrouver sans emploi, d'après le syndicat CGT PTT 28. Des réunions avec les directions sont organisées régulièrement depuis le début de la grève. « Les inquiétudes sont légitimes » a réagit ce mercredi 24 avril le directeur opérationnel des plateformes de La Poste en Eure-et-Loir, Jean-Hugues Gounot. Il rajoute « nous souhaitons travailer avec les agents et maintenir la qualité de services pour les usagers ». La livraison des courriers connaît quelques perturbations depuis une semaine a reconnu la direction.

En 15 ans, les plateformes ont connu une baisse importante du traitement des courriers, divisé par trois, passant de 18 milliards par an à 6 milliards, en France. Alors dans les territoires « il faut se réorganiser » admet Jean-Hugues Gounot. Il assure que dans les trois centres où la restructuration va être mise en place « tout le monde aura un poste car on redécoupe les périmètres et on réorganise selon les besoins ». Les besoins ce sont les usages des clients qui évoluent. Notamment la croissance des colis au profit des lettres, ou encore le développement du portage de repas en lien avec le CCAS de Dreux

Le syndicat CGT PTT 28 alerte aussi sur les heures supplémentaires qui risqueraient d'êtres plus nombreuses. En attendant, la grève se poursuit. 22 facteurs ont débrayés sur les 72 salariés des deux sites hier, mardi 23 avril. Ils étaient 24 grévistes lundi. La mobilisation ne faiblit pas et a été renouvelée aujourd'hui.

Toute l'actualité de : 

Thème : 

A lire aussi...

Dans l'agenda