CHATEAUDUN – Il y a 80 ans, Maurice Clavel et Silvia Monfort débarquaient en catimini à la gare

Le 20 mai 1944, sur ordre du Conseil national de la Résistance, en liaison avec les services secrets anglais, Maurice Clavel, chef de la Résistance d’Eure-et-Loir, et Silvia Monfort, son assistante,  arrivaient dans le plus grand secret en gare de Châteaudun (Eure-et-Loir). Leur mission : choisir l'emplacement du futur camp de Bellande à Villebout (Loir-et-Cher).

Un lieu de regroupement pour les soldats alliés récupérés après que leur avion ait été abattu. 80 ans après, la ville de Châteaudun rend honneur aux résistants Silvia Monfort et Maurice Clavel.

Aux côtés du général Lucien Boussa et du gendarme Omer Jubault, les deux résistants doivent déterminer l'emplacement d'un campement-refuge pour soigner et cacher les soldats Alliés récupérés après que leur avion ait été abattu sous le feu de la DCA allemande dans le Nord de la France. Le bois de Bellande à Villebout situé dans une zone tampon, loin des kommandantur de Vendôme (Loir-et-Cher) et de Châteaudun sera ce lieu.. Pas d'étincelles ici ordonne Clavel aux Francs-tireurs et partisans. Au total, jusqu'au 13 août 1944, date de la fermeture du camp, 152 aviateurs américains, anglais, mais aussi canadiens, belges, australiens , néo-zélandais et sud-africains ont été sauvés au milieu des lignes allemandes. Localement, une chaîne de solidarité a permis de ravitailler les soldats. Une convoyeuse nommée « Virginia », aura toutefois été arrêtée par la Gestapo à Marboué. Elle ne parla pas et fut déportée à Ravensbrück en Allemagne.

Jean-Claude galerne animera une conférence sur « La résistance de Châteaudun à Bellande », le 22 juin au Théâtre (15h).

Ce lundi 20 mai, la ville va inaugurer une plaque mémorielle devant la gare (15h45) et la compagnie Résonances va reconstituer l'arrivée de Silvia Monfort et Maurice Clavel (15h). une conférence autour de Châteaudun sous l’occupation sera donnée en mairie (17h30) et une exposition dans le hall permettra aux visiteurs de voir certain objet comme un masque à gaz ou un casque pour de la défense passive.

Une exposition consacrée au camp de Bellande est aussi à voir pendant un mois dès demain (mardi) à la médiathèque de Châteaudun

 

Ecoutez le reportage de Christophe Blondel
Cliché pris début août 1944 par Félix Bacchi dans le parc de la villa Charpentier à Chassant, Eure-et-Loir. Photo qui se trouve sur le site de l’ARMREL, association de recherche pour la mémoire de la Résistance en Eure-et-Loir

Toute l'actualité de : 

Thème : 

A lire aussi...

Dans l'agenda