CHARTAINVILLERS - Cantine à 12 euros : Le préfet demande à la com'com de revoir la note

Les parents de Chartainvilliers obtiennent gain de cause. La mairie a reçu, le 21 mars 2024, un courrier du Préfet d'Eure-et-Loir demandant au président de la Communauté de communes des Portes Euréliennes d'Île-de-France de procéder au retrait de la délibération qui avait permis de doubler le prix de la cantine pour les élèves de cette commune. Les parents fustigeaient une facture qui avait doublé passant de 6 à 12 euros. Le préfet estime que la « délibération n'est pas conforme à la législation et à la réglementation en vigueur ». Il indique que le tarif applicable aux parents ne peut être supérieur au coût de revient du service. L'APE salue cette décision qui va « permettre aux familles de souffler jusqu'à la fin de l'année scolaire », mais reste prudente « tant que les choses ne sont pas clairement dites et explicitées ».

Toute l'actualité de : 

Thème : 

Dans l'agenda