IL Y A 100 ANS EN EURE-ET-LOIR – Neuf maisons détruites par un incendie à Luplanté

Un violent incendie se déclarait le 12 juillet 1923 à Luplanté. « Neuf immeubles détruits » titrait l'Indépendant d'Eure-et-Loir du 14 juillet 1923 et la Dépêche d'Eure-et-Loir « Violent incendie à Luplanté, neuf exploitations détruites ». Un enfant de 7 ans est à l'origine du sinistre après avoir joué avec des allumettes.

Extrait de l'Indépendant d'Eure-et-Loir du samedi 14 juillet : Un violent incendie s'est déclaré, jeudi, vers 3 heures de l'après-midi, dans l'immeuble appartenant aux époux Dudésert, petits cultivateurs de Luplanté. Le feu, trouvant un aliment facile dans la toiture en chaume de la maison, se propagea avec une extraordinaire rapidité. En un clin d'œil, la ferme ne fut plus qu'un immense brasier, et le sinistre malgré l'arrivée des secours, se communiqua rapidement aux immeubles voisins. Successivement, huit autres maisons furent dévorées par les flammes. (...) L'imprudence d'un enfant. Un enfant de 7 ans, le jeune Toutet, beau-fils de M. Dudésert, fut appréhendé par les magistrats qui le soupçonnaient de ne pas être étranger au sinistre. L'enfant nia formellement être l'auteur de l'incendie. Interrogé à nouveau ce matin, il s'est décidé à reconnaître qu'il avait mis le feu en jouant avec des allumettes.

Extrait de la Dépêche d'Eure-et-Loir du vendredi 13 et samedi 14 juillet : Le sinistre, qui prit naissance vers 17 heures, ne tarda pas à s'étendre, la plupart des habitations et des communs étant couverts en chaume. Pendant longtemps, et malgré les efforts de la population, on eut la crainte de voir tout le pays en flammes. Aussi, des secours partout demandés et la nouvelle fut, de ce fait, rapidement connue.

Article de l'Eure-et-Loir du samedi 14 juillet 1923 : Jeudi soir, un incendie s'est déclaré dans un pâté de maisons couvertes en chaume, situées dans le centre de la commune de Luplanté. La sécheresse et la qualité des matériaux furent des circonstances favorables au feu qui dura toute la nuit et la matinée de vendredi, malgré les secours qui vinrent de tous les environs et notamment du poste de sécurité de Chartres. Huit maisons ont été détruites et quatre familles sont sans abri. Le feu a été provoqué par un imprudence d'un gamin de sept ans. On comptait 21 pompes à bras et 2 pompes automobiles : celle de Bonneval et celle du parc d'aviation. Pendant toute la nuit le garde champêtre de Boisvillette et le curé de Fresnay-le-Comte ont actionné une pompe.

Toute l'actualité de : 

Thème : 

Dans l'agenda

LUPLANTÉ - Musique : The Greensleeves Duet Samedi 25 mai 2024 - 20:00
LUPLANTÉ - Fête de la musique Samedi 22 juin 2024 - 21:00
LUPLANTÉ - Brocante de Bien Vivre à Luplanté Dimanche 23 juin 2024 - 08:00