EURE-ET-LOIR - Pourquoi la grogne monte chez les inspecteurs du permis de conduire

100 % de grévistes : la grève des inspecteurs du permis de conduire a été très suivie en Eure-et-Loir, hier, lundi 3 septembre.

Aucun examen n'a été effectué au plus grand désarroi des candidats. En ligne de mire de la grogne, le projet de permis probatoire autorisant temporairement à conduire, comme en Belgique. L'objectif du gouvernement est de réduire le temps d'attente avant l'examen. Une très mauvaise idée selon les inspecteurs qui redoutent des « fraudes massives et graves », comme depuis la réforme du code, et plus d'insécurité routière, avec des candidats qui vont « méconnaître des règles élémentaires de circulation », explique Olivier Iozzia, délégué régional Centre Val-de-Loire du Snica-FO. Notre invité, ce mardi 4 octobre, répond aux questions de Christophe Blondel.

Une des revendications du syndicat Snica-FO est donc le recrutement massif d'inspecteurs.

Olivier Iozzia, délégué régional Centre Val-de-Loire du Snica-FO, répond aux questions de Christophe Blondel

Toute l'actualité de : 

Thème : 

A lire aussi...

Dans l'agenda