CHARTRES - Les 91 salariés de Maflow vont être licenciés

L'entreprise Maflow, à Chartres, fermera ses portes en juillet. Quatre-vingt-onze personnes vont être licenciées.La semaine dernière, les employés ont tenu une réunion pour acter la liquidation amiable malgré des demandes d’aides à l’État. La raison de cette situation :  PSA et Renault, les seuls clients, ont décidé d’aller voir ailleurs. Les futurs ex-employés doivent tout de même finir les dernières commandes avant de recevoir leur lettre de licenciement mi-juillet. De son côté, Éric Jarry, délégué syndical Force ouvrière et secrétaire du CSE commence les négociations (son 1).

Une des demandes est une prime de 2 500 euros par année d’ancienneté et par salarié. La réponse de la direction est de 15 000 euros par personne et pour tout le monde. Avec l’échéance de juillet, la tension n'est pas près de retomber. Une situation dure et brutale donc pour le délégué syndicaliste (son 2).

Toute l'actualité de : 

Thème : 

A lire aussi...

Dans l'agenda