CHARTRES - LA CGT des cheminots tire la sonnette d'alarme

« Trois agressions d'agent de conduite en quatre mois, ça suffit », dénonce la CGT des cheminots de Chartres dans un communiqué.

Le syndicat indique que la dernière agression remonte à vendredi soir, le 23 septembre dernier, et que l'agent, qui venait de garer sa rame, a été bousculé par deux « voyageurs ». Une nouvelle agression qui pourrait sembler « anodine » mais qui renvoie à deux autres nettement plus violentes, selon la CGT. Le syndicat demande des réponses en matière de sécurité.

Toute l'actualité de : 

Thème : 

A lire aussi...

Dans l'agenda