LOIR-ET-CHER - Il détourne près de 453000 € de chômage partiel

Loir-et-Cher

Un habitant du Loir-et-Cher de 33 ans est soupçonné d'avoir perçu indûment près de 453 000 €. d'indemnité de chômage partiel. L'affaire a débuté en juillet après un signalement de l'inspection du travail portant sur 7 entreprises dont 5 dans le Loir-et-Cher.

Ces entreprises avaient augmenté pendant la crise la masse salariale sans raison. Les indemnités versées ne correspondaient aucunement à la réalité. Et le montage frauduleux émanait d'une seule et même personne qui opérait avec sa compagne et un autre individu.

La vigilance des services de contrôle a permis de ne pas verser 255.000 €. supplémentaires encore réclamées par les entreprises visées. 216.000 €. ont pu être saisis au titre des avoirs criminels sur les différents comptes bancaires.

Le couple a été mis en examen pour escroqueries et tentatives d’escroqueries en bande organisée et blanchiment et a été placé en détention provisoire. Il encourt jusqu’à 10 ans d’emprisonnement et un million d'euros d’amende.

Toute l'actualité de : 

Thème : 

A lire aussi...

Pour adresser à Radio Intensité, un communiqué, un commentaire, une précision, ou une info, merci d'utiliser notre formulaire : ICI. ou adressez un mail à redaction@intensite.net.

Pour figurer dans notre agenda en ligne gratuitement, il suffit de nous adresser par mail à agenda@intensite.net le calendrier des manifestations ouvertes au public, flyers ou textes. Vos rendez-vous seront publiés au plus vite. Vous pouvez aussi utiliser le formulaire : ICI.