EURE-ET-LOIR - Un homme condamné pour violences conjugales : un bracelet anti-rapprochement requis

Actualité justice

Un homme accusé de violences conjugales a été jugé vendredi en comparution immédiate au tribunal de Chartres. Il a été condamné à 3 ans d'emprisonnement dont un an assorti d'un sursis probatoire avec bracelet anti-rapprochement.

Le parquet précise que ce bracelet a été requis pour la première fois, l'homme sera équipe à sa sortie de prison pour continuer à assurer la protection de la victime. La convention actant l'utilisation des bracelets anti-rapprochement dans le département a été signé le 8 février dernier au tribunal de Chartres.

Toute l'actualité de : 

Thème : 

A lire aussi...

Dans l'agenda

Pour adresser à Radio Intensité, un communiqué, un commentaire, une précision, ou une info, merci d'utiliser notre formulaire : ICI. ou adressez un mail à redaction@intensite.net.

Pour figurer dans notre agenda en ligne gratuitement, il suffit de nous adresser par mail à agenda@intensite.net le calendrier des manifestations ouvertes au public, flyers ou textes. Vos rendez-vous seront publiés au plus vite. Vous pouvez aussi utiliser le formulaire : ICI.