EURE-ET-LOIR - Un gendarme condamné pour faux et usage de faux

Un gendarme aujourd'hui a la retraite a été condamné a trois ans de prison dont un an ferme par le tribunal de Chartres pour faux et usage de faux. Il augmentait les taux d'alcool des automobilistes pour pouvoir verbaliser.

C'est un collègue qui avait découvert la supercherie et qui a alerté sa hiérarchie. Une dizaine de victimes verbalisées à tort ont été retrouvées pendant l'enquête.

L'ancien gendarme effectuera sa peine à son domicile du Loiret sous bracelet électronique, précise l’Écho Républicain.

Toute l'actualité de : 

Thème : 

A lire aussi...

Dans l'agenda

Pour adresser à Radio Intensité, un communiqué, un commentaire, une précision, ou une info, merci d'utiliser notre formulaire : ICI. ou adressez un mail à redaction@intensite.net.

Pour figurer dans notre agenda en ligne gratuitement, il suffit de nous adresser par mail à agenda@intensite.net le calendrier des manifestations ouvertes au public, flyers ou textes. Vos rendez-vous seront publiés au plus vite. Vous pouvez aussi utiliser le formulaire : ICI.