EURE-ET-LOIR - Situation sanitaire : les voyants sont au vert

« On avance bien mais on a encore beaucoup de chemin à faire ». Lors d'un point presse, ce vendredi matin à la préfecture, le préfet Françoise Souliman, accompagné de Denis Gelez, le directeur départemental de l'ARS, s'est montrée rassurante. Les indicateurs sont au vert avec notamment un taux d'incidence relativement bas. Mais pas question de relâcher les efforts, surtout avec la fête de la musique le 21 juin et avec l'Euro de football. La haut fonctionnaire lance un appel à tous ceux qui ne seraient pas encore vaccinés. Des opérations ciblées auront lieu, notamment à Chartres, le 3 juillet, où 1.200 doses seront proposées, à destination de l’ensemble des agents de la fonction publique et des collectivités locales.

La haut fonctionnaire précise que lors de la fête de la musique et les match de l'Euro de football, aucun attroupement ne sera accepté par les forces de l'ordre. A l'heure actuelle, 46 % de la population eurélienne a été vaccinée. « Il reste du boulot » a commenté la haut fonctionnaire qui estime que « la rançon de la liberté c’est le vaccin ».

Concernant le port du masque qui n'est plus obligatoire en l’extérieur, Françoise Souliman nuance. Il sera à porter lorsqu'il y aura de la promiscuité : sur les marchés à l’air libre, brocantes, braderies, comme celle qui aura lieu du 26 juin au 29 juin à Chartres ou encore dans les files d'attente.

Situation épidémiologique en Eure-et-Loir (au 18 juin 2021)

Taux d’incidence : « très faible » : 25 pour 100.000 habitant (61 la semaine dernière 61)

Taux de positivité : 1,4 (contre 2,6 la semaine dernière)

Hospitalisation : 17 personnes hospitalisée (contre 24 le 8 juin)

Réanimation :16 (contre 17 la semaine dernière)

197.000 personnes primo vacciné, soit 46 % de la population eurélienne : « Ces chiffres sont bons, mais ce n'est pas assez », estime le préfet. Mais l'objectif n'est pas encore atteint. Celui du taux d’immunité nationale : 70-75 %. « Il faut absolument se faire vacciner. »

Rappel des vaccins : 3 à 7 semaines après la première injection (Pfizer ou Moderna). « Cela laisse entièrement le temps de s'organiser pour les congés d'été », estime les deux responsables.

Tranche d’âge 18-49 ans : 32 % de vaccinés. « C’est bien mais peut faire mieux. »

Deux cas de variant indien cas dans la région, en Indre et Loir. Une dizaine de cas potentiels en cours d’analyse, mais aucun en Eure-etLoir. « C'est un argument supplémentaire fort pour insister sur la vaccination », explique Denis Gelez, directeur départemental de l'ARS. Le variant anglais est toujours présent : entre 85 et 90 %

Focus sur la fête de la musique et l'Euro de football

Sont autorisés à se produire dans les bars et restaurants les musiciens qui le souhaitent mais « uniquement pour les personnes consommatrice qui se trouvent sur les terrasses ou à l'intérieur des établissement, avec exactement les mêmes jauges : 50% dedans, 100 % dehors », prévient Françoise Souliman. « Il est interdit pour les personnes qui ne consommeraient pas de se rassembler et créer des attroupements devant les bars. Les forces de l’ordre disperseront alors les foules », prévient la haut fonctionnaire.

Il en va de même pour la diffusion des match de l'Euro de football. « On peut installer un écran mais que pour les consommateurs. Les « fan zones seront interdites ».

Opération coup de poing

Samedi 3 juillet, à Chartres : 1.200 doses à destination de l’ensemble des agents de la fonction publique d’État et des collectivités locales, consulaire... Idem pour les artisans et leurs familles, commerçants, agent de la Caisse primaire d’assurance maladie)

« Parallèlement, on vaccine les jeunes, les adolescents, avec la possibilité de venir avec leurs parents quand ils le souhaitent, sans rendez-vous.

« L'aller-vers »

Ceux qui ne peuvent se rendre dans les centres de vaccination peuvent être vaccinés. Par exemple, c'est le cas pour les personnes incarcérés au centre pénitentiaire de Châteaudun, à partir de lundi 21 juin. La vaccination peut avoir lieu sur le lieu de travail. Ce sera notamment le cas sur un chantier SNCF. « On pense aussi aux missions locales », confie le préfet. Le personnel peut être amené à s'y déplacer et donner des doses.

 

Françoise Souliman, préfet d'Eure-et-Loir.
Denis Gelez, directeur départemental de l'ARS.
Le point sur le port du masque.
La fête de la musique.
Télécharger : Audio icon La fête de la musique.
Rester vigilant face au virus.
Il n'a jamais été aussi simple de se faire vacciner.

Toute l'actualité de : 

Thème : 

A lire aussi...

Pour adresser à Radio Intensité, un communiqué, un commentaire, une précision, ou une info, merci d'utiliser notre formulaire : ICI. ou adressez un mail à redaction@intensite.net.

Pour figurer dans notre agenda en ligne gratuitement, il suffit de nous adresser par mail à agenda@intensite.net le calendrier des manifestations ouvertes au public, flyers ou textes. Vos rendez-vous seront publiés au plus vite. Vous pouvez aussi utiliser le formulaire : ICI.