EURE-ET-LOIR - Nouvelles mesures pour contrer la propagation de la Covid-19

Françoise Souliman (à droite), préfet d'Eure-et-Loir, a annoncé de nouvelles mesures pour lutter contre la propagation du Covid-19 dans le département, en compagnie de Denis Gelez, directeur départemental de l'ARS Centre-Val de Loire

Le département d'Eure-et-Loir a été placé en surveillance renforcée par le gouvernement, à cause d'une circulation accrue du coronavirus et notamment de son variant anglais.

Les derniers chiffres de la Covid sont alarmants en Eure-et-Loir. Le préfet Françoise Souliman a tenu un point presse ce vendredi 26. Dès demain (samedi 27 février), 8 heures, des mesures seront donc mises en place par arrêtés préfectoraux. La haut fonctionnaire s'est entretenue dans la matinée même avec les élus du département, afin de leur faire part de ces mesures, dans le but « d'éviter un reconfinement total ».

  • La jauge dans les magasins de plus de 500 m2 passe de 10 à 12 m2 par client ;
  • il sera interdit de consommer de l'alcool sur la voix publique pour éviter les regroupements ;
  • les contrôles des forces de l'ordre seront accentués.

La Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi (Direccte) d'Eure-et-Loir procèdera à des contrôles systématiques des entreprises de plus de 250 salariés afin de « vérifier que toutes les tâches qui peuvent être effectuées en télétravail, le sont ». Ces contrôles seront conduits de manière aléatoire dans les plus petites structures.

« Si aucune baisse ou même stagnation du taux d'incidence du virus ne se fait sentir d'ici 48 heures, dans le département, nous prendrons d'autres mesures », a prévenu le préfet, comme la fermeture de commerces non alimentaires dans les galeries de 5.000 à 20.000 m2.

Denis Gelez, directeur départemental de l'ARS Centre-Val de Loire, a annoncé « des opérations de vaccination dans des centres éphémères, à partir du mercredi 10 mars », afin d'accélérer la vaccination dans ces territoires où le virus circule plus vite. Cela commencera dans le secteur de Voves, Janville et Toury.

Le directeur départemental a également précisé que l'Éducation nationale poursuivra les tests de dépistages antigéniques. « L'arrivée des tests salivaires dans les écoles est en train de s'organiser », a conclu Denis Gelez.

Les chiffres de la Covid 19 en Eure-et-Loir ce vendredi 26 février :

  • Le taux d'incidence grimpe à 230 pour 100.000 habitants contre 210 en début de semaine.
  • 61% des nouveaux cas recensés en Eure-et-Loir sont des cas de variant anglais, plus contagieux que le variant initial.
  • Taux de positivité : 8,4 % contre 7,9 % en début de semaine
  • Fortes disparités géographiques : dans le Perche, le taux d'incidence est de 370 pour 100.000 habitants, de 273 pour les Portes Euréliennes d'Ile-de-France et de 269 sur le Grand Châteaudun.
  • 18.003 personnes vaccinnées à ce jour en Eure-et-Loir. 3.754 résidents d'EHPAD ont reçu au moins une dose, soit 85,6 % des résidents d'EHPAD. 2.387 ont reçu leurs deux doses, soit 63,2 % des résidents d'EHPAD.
  • 132 médecins généralistes se sont portés volontaires pour administrer le vaccins AstraZeneca, sur les 258 médecins généralistes que compte l'Eure-et-Loir.

Toute l'actualité de : 

Thème : 

A lire aussi...

Dans l'agenda

Pour adresser à Radio Intensité, un communiqué, un commentaire, une précision, ou une info, merci d'utiliser notre formulaire : ICI. ou adressez un mail à redaction@intensite.net.

Pour figurer dans notre agenda en ligne gratuitement, il suffit de nous adresser par mail à agenda@intensite.net le calendrier des manifestations ouvertes au public, flyers ou textes. Vos rendez-vous seront publiés au plus vite. Vous pouvez aussi utiliser le formulaire : ICI.