EURE-ET-LOIR - La mortalité en hausse de 7,2% depuis le début de l'année par rapport à 2019

Une surmortalité en Eure-et-Loir est constatée depuis le 1er mars 2020, début de la pandémie. En prenant comme référence l'année 2019 : 551 personnes de plus ont perdu la vie entre le 1er mars 2020 et le 30 juin dernier (+12,7% en 2020 et +7,2% en 2021).

L'INSEE a enregistré le décès de 3973 Euréliens en 2019, 4280 en 2020 et 2227 pour les six premiers mois de 2021.

La surmortalité est constatée dans les mois où le virus de la covid-19 circulait le plus à savoir mars (+57), avril (+160) et novembre (+68) 2020. Cette année 2021, l'excès de mortalité s'est constatée de février à juin, donc sur une période plus longue, mais avec un moins fort excès (de +21 à +43).

Depuis le début de la pandémie, sur 16 mois, seuls deux ont connu une sous-mortalité par rapport à 2019 (juin et septembre 2020). En moyenne, chaque jour, 10 à 12 décès sont enregistrés dans le département. L'excès de mortalité pendant cette période représente la mortalité de près d'une cinquantaine de jours supplémentaires.

Toute l'actualité de : 

Thème : 

A lire aussi...

Pour adresser à Radio Intensité, un communiqué, un commentaire, une précision, ou une info, merci d'utiliser notre formulaire : ICI. ou adressez un mail à redaction@intensite.net.

Pour figurer dans notre agenda en ligne gratuitement, il suffit de nous adresser par mail à agenda@intensite.net le calendrier des manifestations ouvertes au public, flyers ou textes. Vos rendez-vous seront publiés au plus vite. Vous pouvez aussi utiliser le formulaire : ICI.