CHÂTEAUDUN - Heures supplémentaires, budget et coupe claire dans les subventions aux associations

Les animations d'été ont-elles coûté très chères à Châteaudun ? Lors du conseil municipal, jeudi soir, Clément Poirier, élu du groupe minoritaire « Ensemble redynamisons Châteaudun », a pointé du doigt l'explosion du coût des heures supplémentaires dans le compte administratif 2020. 473.000€ en plus ont été déboursés cette année soit un total d'1,2 millions d’euros, contre 730.000€ en 2019.

Imbroglio autour des heures supplémentaires

Il faut dire que la nouvelle municipalité a multiplié les animations cet été avec la première édition du Festival de Loir, des concerts, des feux d'artifices, ou des résidences d'artistes. A chaque fois des animations à « petit prix » clamait l'équipe municipale, mais le personnel de la ville était aussi mobilisé. « Comment ces hausses sont-elles justifiées ? » a demandé Clément Poirier, alors que Didier Huguet lui a rappelé qu’il avait « mis en garde » les élus de la majorité sur « le coût des heures supplémentaires ». Arlette Lecoustre, la première adjointe s'est chargée de justifier cet emballement... Ecoutez cet échange...

Par e-mail, vendredi à 20h46, la municipalité a indiqué que le total des heures supplémentaires en 2020 était de 133 326,48€ (70 015,52€ du 1/01 au 31/07/2020 et 63 310,96€ du 1/08 au 31/12/2020). Comment alors justifier les chiffres votés en Conseil Municipal ? La majorité cherche encore la réponse.

Les subventions aux associations réduites de plus de 90.000€

Coupe claire, en revanche, dans les subventions aux associations. Elles perdent 93.703€ sur un total de 377.555€ versés. L'OCC Foot (20.000€) est privé de 40.000€ de subventions, le Châteaudun VolleyBall (55.000€) perd 15.000€, la Croix d'Honneur (10.000€) a un budget divisé par deux. L'opposition s'est abstenue pour ce vote pour montrer son désaccord avec cette baisse mais aussi avec la méthode. Certains présidents d'associations ont été prévenus quelques heures avant le Conseil Municipal. Bruno Labelle, délégué aux sports s'en est excusé. Marianne Ferré, Adjointe aux associations, a justifé les baisses de subventions.

Fabien Verdier parle d'un budget "raisonnable et raisonné"

Quatre heures de débats, beaucoup de questions sans réponses et même quelques mea culpa, le premier primitif de la majorité "Châteaudun 2020" a finlement été adopté dans la douleur, jeudi soir. 22 millions d'euros de dépenses seront engagés cette année, avec 3,8 millions d'investissements s'est réjouit le maire. Fabien Verdier s'est aussi félicité de dégager « 1,4 millions d'euros d'autofinancement ». Des chiffres qui n'ont pas convaincu l'opposition. Les groupes « Châteaudun Pour Tous » et « Ensemble Redynamisons Châteaudun » et les deux anciens élus de la majorité, Didier Huguet (ex adjoint aux finances) et Ghizlan Chouayb ont voté contre (10 voix). L'opposition a pointé le manque d'investissement pour les écoles, seulement 100.000€ pour les douze établissements cette année. Elle a également ciblé une dérive dans certaines dépenses, ou une augmentation de la masse salariale malgré la baisse du nombre de personnel. Un budget selon Sihame Khalil de la minorité « Ensemble Redynamisons Châteaudun » qui est le « reflet de l'inertie dans laquelle vous entraînez la ville (...) sans politique directrice ». « Un budget qui masque votre incompétence à gérer la ville » a piqué l'ancienne élue. Clément Poirier a évoqué un budget qui « nie la crise avec des baisses pour l'alimentation de 14%, ou des subventions au CCAS en retrait de 12% ». Le maire lui fait l'éloge de sa gestion.

Le taux de la taxe foncière baisse de 13,5 points

Bonne nouvelle pour les propriétaires Dunois, le taux de la taxe foncière va baisser de 13,5 points avec un taux à 26,60% contre 30,86%. Une baisse à relativiser avec la hausse du taux de la taxe foncière adoptée par le grand Châteaudun (de 0,692 % à 2,021 %). Il se pourrait que le cadeau fiscal ne soit pas si flagrant en septembre.

 

Un reportage réalisé par Christophe Blondel.

Ecoutez Arlette Lecoustre, première adjointe à Châteaudun
Bruno Labelle et Marianne Ferré, ont justifié les baisses de subventions aux associations
Fabien Verdier salue le premier budget de la majorité

Toute l'actualité de : 

Thème : 

A lire aussi...

Dans l'agenda

Pour adresser à Radio Intensité, un communiqué, un commentaire, une précision, ou une info, merci d'utiliser notre formulaire : ICI. ou adressez un mail à redaction@intensite.net.

Pour figurer dans notre agenda en ligne gratuitement, il suffit de nous adresser par mail à agenda@intensite.net le calendrier des manifestations ouvertes au public, flyers ou textes. Vos rendez-vous seront publiés au plus vite. Vous pouvez aussi utiliser le formulaire : ICI.