CHARTRES - La jeune mère est morte étouffée

« C’était un jeune couple qui semblait aller bien » selon le procureur de la République Rémi Coutin. Pourtant, dans la nuit du lundi 3 au mardi 4 mai, la jeune femme est retrouvée morte dans une cage d’escalier au sous-sol de son immeuble, à Chartres. L’homme a été mis en examen et placé en détention provisoire. Paul Guibal a assisté à la conférence de presse du Procureur, mercredi soir au Tribunal.

 

Ecoutez son reportage.

 

Cet homicide conjugal, selon le procureur, est le premier meurtre cette année. Il vient mettre fin à une longue période durant laquelle le département n’avait pas connu de tel fait. Les deux derniers remontent au 13 novembre 2018, à Combre, près de Nogent-le-Rotrou. Un homme avait alors tué son épouse malade avant de se suicider. L’avant dernier remontait à la nuit du 20 au 21 octobre 2017, à Moléans, près de Châteaudun. Un homme avait tué sa femme à coup de couteau. Il devrait être jugé par la Cour d’Assises d’Eure-et-Loir avant la fin de cette année.

L’homme au casier judiciaire vierge continue de nier même si plusieurs éléments de l’enquête comme la videosurveillance

Toute l'actualité de : 

Thème : 

A lire aussi...

Dans l'agenda

Pour adresser à Radio Intensité, un communiqué, un commentaire, une précision, ou une info, merci d'utiliser notre formulaire : ICI. ou adressez un mail à redaction@intensite.net.

Pour figurer dans notre agenda en ligne gratuitement, il suffit de nous adresser par mail à agenda@intensite.net le calendrier des manifestations ouvertes au public, flyers ou textes. Vos rendez-vous seront publiés au plus vite. Vous pouvez aussi utiliser le formulaire : ICI.