CHARTRES - Inquiétude des commerçants face à ce nouveau "confinement"

« Il nous faut des aides supplémentaires si ça continue comme ça. » Juliette Pichot, gérante d'un magasin de vêtements, à Chartres, également présidente des Vitrines de Chartres craint pour l'avenir des commerçants. Selon la responsable, qui plaide également pour des modifications du fonds de solidarité, l'enjeu financier sur ce troisième confinement est important, avec des magasins pleins de stock, remplis des nouvelles collection printemps été.

A l'exception de certains commerces qui peuvent rester ouverts et recevoir du public, comme les coiffeurs, libraires, disquaires, merceries, « on doit se résigner à accepter cette situation » s'attriste Juliette Pichot. 

Parmi les plus de 320 adhérents de l'association des commerçants du centre ville de Chartres, Juliette Pichot l'assure  « Aucun n'ont pour l'instant fermé à cause de la Covid ». Et « malheureusement bien rôdés », elle tient informé tous ses adhérents sur la situations afin de les rassurer et de les informer sur les différentes modalités et les aides financières existantes. Afin de soutenir les commerçants, les Vitrines de Chartres ont remis en place le click and collect avec le site internet de l'association. On peut y visualiser les produits, payer en ligne et même contacter les commerçants.

Juliette Pichot, présidente des Vitrines de Chartres
« On doit se résigner à accepter cette situation »
Tenir informés tous les adhérents sur le fond de solidarité.

Toute l'actualité de : 

Thème : 

A lire aussi...

Dans l'agenda

Pour adresser à Radio Intensité, un communiqué, un commentaire, une précision, ou une info, merci d'utiliser notre formulaire : ICI. ou adressez un mail à redaction@intensite.net.

Pour figurer dans notre agenda en ligne gratuitement, il suffit de nous adresser par mail à agenda@intensite.net le calendrier des manifestations ouvertes au public, flyers ou textes. Vos rendez-vous seront publiés au plus vite. Vous pouvez aussi utiliser le formulaire : ICI.