CHARTRES - Découverte exceptionnelle sur le site de fouilles archéologiques de Saint-Martin-au-Val

Une découverte archéologique majeure a été faite dans le bassin devant le temple d'Apollon, à Chartres.Le sanctuaire gallo-romain de Saint-Martin-au-Val, situé dans l’actuel quartier Saint-Brice à Chartres, est l’un des plus importants sites de fouilles archéologiques de France. Depuis 2011, archéologues et spécialistes sont sur le terrain. Et la campagne de fouille 2021, qui a déjà apporté de nombreuses données inédites, livre en ce moment de nouveaux éléments en bois ouvragé. "C'est une découverte archéologique majeure, unique en Gaule romaine" selon Bruno Bazin, responsable scientifique de l'opération. Il fait partie de la direction de l'Archéologie Chartres Métropole.

Ces boiseries datent du IIe siècle de notre ère. L’abatage de ces arbres a eu lieu 120 ans après la naissance du Christ. Alors, comment a-t-il été conservé ? Lors d'un incendie au IIIe siècle, le plafond en bois s’effondre et tombe dans l'eau. Le bois durcît s'arrête alors de brûlé. Et depuis tout ce temps là il est conservé comme tel.

Bois ciselé, tresse à deux brins à oeillet, oves, rais-de-coeurs... C'est le travail d'artisans (menuisiers, charpentiers) de l'époque. Un tel ouvrage était jusqu'alors inconnu en Gaule. Les 1.500 pièces du corpus sont donc conservés de la sorte par les professionnels, en les gardant humide et dans des chambres froides. Le travail d'extraction se poursuit, mais place désormais au travail de conservation. Il faut toujours garder le bois mouillé. Un travail de reconstitution est en cours, les bois sont analysés sous toute leurs coutures, et la provenance des bois, en grande partie du sapin, un peu de chêne et du tilleul est à l'étude. Depuis maintenant 3 années, le site, classé site d'intérêt national, dispose de subventions d'environ 180.000 euros par an de la part de l'État.

Bruno Bazin, responsable scientifique de l'opération. Il fait partie de la direction de l'Archéologie Chartres Métropole.
Des recherches sont déjà menées. Bruno Bazin, responsable scientifique de l'opération
Site classé. Stéphane Révillion, conservateur régional de l'archéologie à la DRAC Centre-Val de Loire
Description du bassin. Bruno Bazin, responsable scientifique de l'opération.

Toute l'actualité de : 

Thème : 

A lire aussi...

Dans l'agenda

RÉGION - Marché du jeudi Jeudi 2 décembre 2021 - 08:00
CHARTRES - Le Chemin des Arts : Régis Denoël, l'histoire se dessine Jeudi 2 décembre 2021 - 14:00
CHARTRES - Vente aux enchères : Jouets vintage Jeudi 2 décembre 2021 - 14:00
CHARTRES - Chemin des Arts : Andrée Dumas Jeudi 2 décembre 2021 - 14:00
CHARTRES - Conférence des Amis de la cathédrale Jeudi 2 décembre 2021 - 18:00 Conférence.
CHARTRES - Chartres en lumières Jeudi 2 décembre 2021 - 18:15
CHARTRES - Saison du conservatoire : carte blanche aux jeunes talents Jeudi 2 décembre 2021 - 18:30
CHARTRES - Documentaires et débat Jeudi 2 décembre 2021 - 20:00
CHARTRES - Théâtre Portail Sud : Pôvre vieille démocrasseuse Jeudi 2 décembre 2021 - 21:00
CHARTRES - Courses hippiques Vendredi 3 décembre 2021 - 12:15

Pour adresser à Radio Intensité, un communiqué, un commentaire, une précision, ou une info, merci d'utiliser notre formulaire : ICI. ou adressez un mail à redaction@intensite.net.

Pour figurer dans notre agenda en ligne gratuitement, il suffit de nous adresser par mail à agenda@intensite.net le calendrier des manifestations ouvertes au public, flyers ou textes. Vos rendez-vous seront publiés au plus vite. Vous pouvez aussi utiliser le formulaire : ICI.