EURE-ET-LOIR - Les artificiers en difficulté cette année

La période du 14 juillet représente pour la majorité des artificiers 2/3 de leur chiffre d'affaire annuel. A cause de la covid-19, presque tous les spectacles pyrotechniques commandés habituellement par les municipalités ont été annulés. Rares sont les villes qui prennent le risque de maintenir ces manifestations qui attirent une foule importante. Franck Mendez est gérant d'une société de pyrotechnie, le groupe F.M.A, à Frétigny. En temps normal, il tire une centaine de feux d'artifice par an, principalement en Eure-et-Loir, mais également dans les départements limitrophes et parfois plus loin dans toute la France. Cette année, il n'a aucune commande pour la fête nationale. Il travaille uniquement avec des collectivités locales et elles ont toutes annulé ou reporté les festivités du 14 juillet et du 15 août. Il pense même qu'il va faire une année blanche. La situation est donc compliquée pour les artificiers, en 2020. 

Franck Mendez, président du groupe F.M.A
Des annulations en cascade, pourtant les feux d'artifice se déroulent en plein air
Les collectivités locales jouent la sécurité

Toute l'actualité de : 

Thème : 

A lire aussi...

Dans l'agenda

Pour adresser à Radio Intensité, un communiqué, un commentaire, une précision, ou une info, merci d'utiliser notre formulaire : ICI. ou adressez un mail à redaction@intensite.net.

Pour figurer dans notre agenda en ligne gratuitement, il suffit de nous adresser par mail à agenda@intensite.net le calendrier des manifestations ouvertes au public, flyers ou textes. Vos rendez-vous seront publiés au plus vite. Vous pouvez aussi utiliser le formulaire : ICI.