IL Y A 100 ANS EN EURE-ET-LOIR - Meurtre à Chartres

Dans le Progrès d'Eure-et-Loir du 20 janvier 1918, on apprend la mort d'un soldat victime d'un meurtre à la suite d'une rixe selon le journal. Voici le texte publié par le Progrès :

Un meurtre

La victime du meurtre est le soldat Jean Jaffret, agé de 24 ans, né à Brest, demeurant à Paris, célibataire, canonnier conducteur au 26e régiment d'artillerie.

Mme Marie Grenier, sortant vers 23 heures du cinéma Deneau jeudi soir, regagnait sont domicile, rue aux juits, accompagnée de deux autre locataires du même immeuble tertre du Pied-Piat. Mme Grenier heurta à pied un obstacle : le corps d'un homme, un soldat du 26e régiment d'artillerie paraissant inanimé.

Le quartier Rapp prévenu, avisa M. le major Gaupy du 150e régiment d'infanterie qui examina le corps ou plus exactement le cadavre : d'une blessure au nez, le sang s'échappait.

M le commissaire de police appelé peu après - il était une heure du matin - releva sur le cadavre une blesure faite par une balle de revolver et qui avait dû provoquer la mort instantanée.

Le corps a été déposé à l’hôpital mixte où M le docteur Bouchard a procédé à l'autopsie médico-légale.

Un porte-monnaie, trouvé dans les vêtement de la victime contenait la somme de 6fr25. Il semble que le vol de serait pas le mobile du crime et qu'il s'agit d'une rixe.

Toute l'actualité de : 

Thème : 

Dans l'agenda

Pour adresser à Radio Intensité, un communiqué, un commentaire, une précision, ou une info, merci d'utiliser notre formulaire : ICI. ou adressez un mail à redaction@intensite.net.
Pour figurer dans notre agenda en ligne gratuitement, il suffit de nous adresser par mail à agenda@intensite.net le calendrier des manifestations ouvertes au public, flyers ou textes. Vos rendez-vous seront publiés au plus vite. Vous pouvez aussi utiliser le formulaire : ICI.