EURE-ET-LOIR - Peut être le début du dialogue et la fin des filtrages ?

En Eure-et-Loir, les sous-préfets sont allés à la rencontre des Gilets jaunes, jeudi. Les rencontres se sont passées sur les lieux des manifestations, c'est à dire sur les ronds-points de la Varenne-Hodier à Châteaudun, des Propylées à Chartres, de Margon, de Saint-Rémy-sur-Avre, ou des Fenôts et de Garnay à Dreux. Les représentants de l'Etat ont invité les manifestants à accepter la main tendue et à libérer les ronds-points afin de concrétiser l’entrée dans un dialogue constructif. Des gilets jaunes ont décidé de poursuivre le mouvement sur des terrains privés à proximité des ronds-points.

Dans la nuit de jeudi à vendredi, l'Assemblée nationale a adopté les mesures d'urgence du gouvernement face à la crise des « gilets jaunes ».

Depuis le début du mouvement, des propositions citoyennes ont été recueillies dans plusieurs mairies. Ce vendredi matin, John Billard le président de l'association des maires ruraux d'Eure-et-Loir devait remettre le cahiers des doléances et propositions citoyennes d'une trentaine de communes à la préfète, Sophie Brocas.

Toute l'actualité de : 

Thème : 

A lire aussi...

Pour adresser à Radio Intensité, un communiqué, un commentaire, une précision, ou une info, merci d'utiliser notre formulaire : ICI. ou adressez un mail à redaction@intensite.net.

Pour figurer dans notre agenda en ligne gratuitement, il suffit de nous adresser par mail à agenda@intensite.net le calendrier des manifestations ouvertes au public, flyers ou textes. Vos rendez-vous seront publiés au plus vite. Vous pouvez aussi utiliser le formulaire : ICI.